Kuang Si cascades falls, luang prabang - The Report Earth

Cascades Kuang Si & Grotte de Pak Ou, les alentours de Luang Prabang

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bâtie sur une péninsule au confluent du Mékong et de la Nam Khane, Luang Prabang est une destinations très prisée du Laos. Mais au delà de la cité elle même, ce sont ses environs qui sauront vous séduire à coup sûr. Sachant que le soleil ne montre le bout de son nez qu’aux environs de 11 h, prenez le temps ! On est au Laos après tout, et la nonchalance est ici un art de vivre. Alors on grignote une tuile à la noix de coco (une délicieuse spécialité locale), on avale un jus de fruit aux gargotes sur la place centrale et c’est parti pour une exploration des beautés de la région !

Cascades de Kuang Si

Kuang Si cascades falls, luang prabang - The Report Earth

Patauger dans les plus belles piscines naturelles du Laos, l’idée a de quoi séduire ! Et lorsque l’on arrive sur les lieux, on comprends vite l’engouement que génèrent ces fameuses chutes d’eaux, situées situé à environ 30 km au sud-ouest de Luang Prabang.
Après tout une cascade n’est rien d’autre que de l’eau tombant sur des rochers, non ? Non, justement ! Les cascades de Kuang Si, ont ce quelque chose d’exceptionnel, qui vous font oublier les dizaines de cascade hautes ou moins hautes, larges ou étroites, les brunes, les vertes, les bleues, que vous avez pu voir auparavant… A travers la forêt et les chants d’oiseaux, déjà l’excitation monte : le cadre est enchanteur et l’ambiance d’un calme olympien. Et puis apparaissent, majestueuses, ces chutes d’eau, claires comme du cristal, s’écoulant sur plus de 60 mètres de haut, dans un fabuleux camaïeu de bleu et vert. Sur plusieurs étages, elles se déversent paisiblement, en formant des piscines naturelles limpides. La baignade est fraîche et revigorante mais comment résister à cette quasi laiteuse, filant à travers la jungle luxuriante. Les plus téméraires traverseront la rivière et continueront à grimper sur la droite des chutes, pour admirer la vue au dessus de la canopée tropicale.

En chemin, on s’arrête au « Bear Rescue Center », un sanctuaire mis en place pour protéger les ours noirs d’Asie. Facilement reconnaissable grâce à leur grosse crinière blanche, c’est une espèce menacée notamment à cause du braconnage, leur bile étant utilisée dans la médecine chinoise afin de soigner les maux de tête sévères.

Pratique
– On peut s’y rendre en tuk-tuk ou par ses propres moyen ou moto, il faut compter 30 kilomètres et 45 minutes à travers de jolis paysages ruraux pour rejoindre le site.
– Les cascades de Kuang Si sont plus belles pendant la saison sèche de Décembre à Avril. La saison des pluies rend l’eau plus boueus et donc les couleurs moins impressionnantes
– Droit d’entrée au parc des cascades Kuang Si: 20 000 kips (2.5$)

Grotte de Pak Ou

pak ou grotte luang prabang - The Report Earth

Construit par le peuple Lao il y a plus de 300 ans, dans des falaises abruptes en aplomb du Mékong et de la rivière Ou Nam, la grotte de Pak Ou est un sanctuaire populairement connu pour les milliers de sculptures de Bouddha qui ornent son intérieur. Plus de 4000 statuettes déposées au cours des ans ! Précieux symbole religieux de la région, Pak Ou (littéralement « la bouche Ou » du nom de la rivière affluent du Mékong) abrite 2 grottes naturelles : la première, Tham Ting ou « grotte des stalactites », puis Wat Tham Poum, la « grotte du centre », située beaucoup plus en hauteur.
L’entrée des grottes est tout simplement magistrale : au beau milieu d’une jungle luxuriante, la falaise verticale se découpe à sa racine pour former ces étonnantes grottes calcaires. On accède à la première par une volée de marches bien raides, où trônent des centaines de bouddhas de toutes tailles.
Longtemps habité par des ermites ce lieu de pèlerinage est aujourd’hui très fréquenté par les touristes, alors on oublie les espoirs de recueillements silencieux et on profite du spectacle saisissant de cette visite spéléologique et cet amoncèlement de statuettes (que l’on apporte lors des fêtes de nouvel an).
Pour rejoindre ce mystérieux lieu de culte, on embarque à bord d’un bateau en bois pour une traversée reposante, qui permettra à chacun d’observer la vie au bord du fleuve. Lorsque son niveau est au plus bas, on peut apercevoir des pêcheurs et orpailleurs en pleine activité.

Pratique
En bateau, compter environ une heure et demi pour remonter le courant et parvenir aux grottes et trois quarts d’heure pour revenir à Luang Prabang.
En touktouk, compter 1 heure aller, idem pour le retour. Possibilité d’y aller en moto également, en vous rendant à Ban Pak Ou, situé en face des grottes de l’autre côté du fleuve.


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment