Organiser voyage Birmanie - The Report Earth

Comment bien organiser son voyage en Birmanie ?

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tandis que les lieux jadis interdits s’ouvrent peu à peu au monde, c’est le moment de partir à la découverte de ce pays aux mille pagodes. Mais malgré les changements récents, un voyage au Myanmar ne s’improvise pas. Voici quelques conseils pour bien organiser son voyage.

Avant de partir


Visa

Depuis 2012, l’obtention d’un visa touristique a été simplifié, cependant le visa pour les touristes en Birmanie est toujours de 28 jours consécutif et valable 3 mois après son émission.
– Il est possible de faire un visa électronique sur le site du Ministère birman de l’immigration et de la Population: il permet de rentrer à partir des aéroports de Yangon, Mandalay et NaypyiDaw. Prix : environ 43€. A savoir : si votre dossier est refusé (ce qui est quasi-impossible, sauf si blacklisté par la CIA !), la transaction ne sera pas remboursée.
– Vous pouvez le demander directement à l’ambassade de Birmanie (60, rue de Courcelles -3e étage-, 75008 Paris). Prix : 25€. Compter 10 jours pour l’obtenir. A savoir : vous êtes à l’étranger vous pouvez vous rendre dans l’ambassade birmane du pays où vous vous trouvez.
A savoir :
– Chaque voyageur a besoin d’un visa pour visiter le Myanmar.
– S’assurer de la validité de son passeport (au moins 6 mois après la date d’arrivée dans le pays)
– Il n’est pas possible de prolonger son visa, mais vous pouvez rester un peu plus longtemps en payant une amende en sortant. Attention à ne pas abuser : 1 à 2 semaines au grand maximum !
– Veillez à commencer vos démarches au moins trois ou quatre semaines avant le départ.
– S’il n’y a pas d’ambassade ou de consulat du Myanmar près de chez vous, vous pouvez faire une demande de visa en ligne et faire tamponner votre passeport directement à l’aéroport, à votre arrivée.
– Pour entrer au Myanmar par une frontière terrestre, vous devrez être muni d’un visa avant votre arrivée.
– L’ambassade du Myanmar à Bangkok (66-2233 7250 ; www.myanmarembassybkk.com ; 132 Sathorn Nua Rd ; demandes 9h-12h, retraits 15h30-16h30) délivre des visas de dernière minute dans les 24 heures (1 260 bahts) ou le lendemain (1 035 bahts).

Santé

Vaccins conseillés :
– Mise à jour impérative des vaccins universels (DTCP, hépatite B)
– Hépatite A
– Typhoïde
– Diphtérie
– Tétanos
– Encéphalite japonaise
Risques pour les voyageurs :
– La Malaria (paludisme) : la Birmanie est touchée de façon importante par le paludisme. Si vous restez sur le chemin classique il n’y a quasiment aucun risque de contamination : les zones y sont bien développées et il n’y a que très peu d’eau stagnante. En revanche, les endroits vraiment reculés, il faut être prudent, notamment dans le région du Delta , dans le Nord ou au pays Chin.
– Pour les séjours prolongés ou ruraux éloignés: vaccin préventif contre la rage (très recommandé).

Adresses utiles

Ambassade du Myanmar en France
Ambassade du Myanmar en France
60 rue de Courcelles – 75008 Paris
(tel.) 01 56 88 15 90
me-paris@wanadoo.fr

Ambassade de France au Myanmar
Pyidaungsu Yeiktha Road – BP 858 Rangoon
(tel.) [95] (1) 212 520 /523/528/530/532 ou 212 178
ambafrance.rangoun@diplomatie.gouv.fr

 

Sur place


  • La carte bleue

  • Il est désormais possible de retirer de l’argent dans de nombreux distributeurs (ATM) partout dans le pays. Plus besoin donc de vous balader avec de grosses liasses sous le coude. Les principales villes touristiques (Yangon, Mandalay, Bagan, le Lac Inle, etc.) possèdent de nombreux distributeurs et vous pourrez même en trouver dans des endroits bien plus reculés (Mawlamyine, Sittwe, etc.).
    A savoir : Lors de chaque retrait d’argent vous aurez une taxe de 5000 kyats de la banque birmane, essayez donc de faire des retraits de 300 000 kyats (le montant maximum). A l’aéroport de Yangon, certaines machines indiquent uniquement 5000, 10 000 et 20 000, il faut alors appuyer sur “Other Amount” pour avoir accès aux sommes plus intéressantes.

  • La sécurité

  • Le Myanmar est peut-être est des pays les plus « safe » de l’Asie du sud-est : la société birmane repose avant tout sur le bouddhisme. Très fervents, les habitants du pays font veillent donc à toujours le bien et on recense très peu de vols ou de délinquance. Evidemment le bon sens est de rigueur mais il est extrêmement rare d’avoir un cas de vol en Birmanie, et encore plus à propos de voyageurs.

    Sécurité birmanie - The Report Earth

  • Importance du climat

  • Afin de profiter au mieux de votre voyage en Birmanie, il est important de respecter les saisons pour ne pas subir la chaleur, le froid ou la pluie. On peut répartir les saisons de cette façon:

    Fin octobre à mi-mars : c’est la meilleure période pour visiter la Birmanie, le climat est tempéré et il ne pleut quasiment pas. C’est par conséquent la haute saison touristique et les prix seront donc plus élevés dans les hôtels.
    Conseil : la visite de Bagan en Novembre est un régal : la plaine est alors recouverte d’une fine pellicule verte, alors que le reste de l’année c’est un paysage très sec.
    Mi-mars à la fin mai : C’est la période chaude, voire même très chaude. !A Bagan ou Mandalay le thermomètre avoisine régulièrement les 40° et s’accompagne souvent d’orages. Si ce moment peut sembler propice, il faut se rendre compte de la difficulté physique des visites avec de telles chaleurs ! Ça cogne !
    Conseil : le climat sera plus clément dans le pays Shan (région montagneuse), il fera donc plus frais au lac Inle (~800m d’altitude) ou à Kalaw, Pyin Oo Lwin ou Pindaya.
    Début juin à début octobre : La mousson du sud-ouest fait son entrée ! Fuyez Yangon et le littoral de Mrauk U à Hpa An.

    Climat, Birmanie - The Report Earth

    Pour vivre agréablement votre séjour en Birmanie, la meilleure période se situe donc entre novembre et février, après la mousson mais avant les grosses chaleurs. Si vous cherchez un peu de fraîcheur après février, vous pouvez vous rendre dans les montagnes ou sur la côte.

  • Budget

  • De manière générale, le Myanmar est une destination peu onéreuse, la principale dépense étant pour le logement. Comptez environ 20€ pour une chambre correcte et 2€ par repas. Il ne faut pas oublier de compter les taxes pour accéder à certains sites touristiques (Bagan, Lac Inle…). Pour un séjour en mode baroudeur, il faut compter un budget de 25-30€ par jour.

    Les questions récurrentes


    Où et comment changer de l’argent ?

    Vous pouvez changer de l’argent dans la plupart des aéroports importants du pays (celui de Rangoon propose un bon taux), mais il est aussi possible d’échanger des devises étrangères dans d’autres villes.
    Dollars et euros sont communément acceptés pour changer de l’argent, toutefois le dollar sera plus facilement accepté dans des commerces.
    Pour changer de l’argent en Birmanie il vous faudra des billets neufs. C’est-à-dire ? Un billet sans pliure ni au centre ni dans les coins, aucune marque de stylo/crayon ni de tâche. Pour préserver vos billets, pourquoi ne pas les mettre à l’abri dans un bouquin ou un carnet !

    Comment se déplacer?

    Les bus longs trajets en Birmanie sont en excellents états ! C’est un moyen de transport facile et sûr, avec pour la plupart de temps un service de qualité. Ce n’est pas le plus court mais c’est le plus économique ! Pour ceux qui veulent prendre le train, là on retrouve les joies des transports asiatiques : c’est très long, extrêmement précaire et vraiment pas reposant. Accrochez vous bien, ça secoue sévère ! Il est possible dans certaines villes de louer un scooter pour visiter à son rythme.

    Le climat politique?

    La Birmanie est en pleine transition politique, la démocratie s’installe progressivement et même si certaines zones ne sont accessibles qu’avec un permis, vous pourrez voyager et vivre librement. Malgré le passé politique du pays, sachez que l’on ne voit quasiment pas la police ou les militaires.

    Itinéraires


    Les incontournables

    Incontournable itinéraires birmanie - The Report Earth

    Les temples de Bagan, un site à vous couper la chique,, un lieu hors du temps où l’on prend son pied à se perdre pendant des heures.
    Le lac Inle, un hot spot à ne manquer sous aucun prétexte : le lac, entouré de montagnes regorge de paisibles villages flottants, rythmés par un artisanat authentique et d’adorables maisons sur pilotis
    La pagode Shwedagon à Yangon, pour son athmoshpère relaxante et la ferveur incomparable qui flotte dans l’air.
    Hpa-An, un coin sauvage et luxuriant au Sud, encore méconnu et très préservé

    Faire un trek en Birmanie

    La Birmanie, paradis de la randonnée ? Bien vu ! Et pas seulement pour le marcheur chevronné, les curieux moins aguerris y trouveront aussi leur bonheur avec des treks de 2 à 3 jours, comprenant souvent des nuits chez l’habitant ou en monastère.
    Kalaw, marche tranquille dans les collines pour rejoindre le lac Inle (à 56km du point de départ). L’occasion de rencontrer certaines des minorités ethniques qui peuplent le Myanmar.
    Autour de Pindaya : marche à la journée dans les plantations de thé, vers des villages Danu ou treck dans les montagnes (un peu plus compliqué mais moins touristique)
    Hsipaw & Kyaukme – dans un décor vallonné, très sec et agricole ; l’intêret réside surtout dans la découverte des villages traditionnels en teck et la rencontre avec les locaux. Très peu de touristes car plus compliqué d’accès

    Autres coups de coeur

    itinéraire birmanie - The Report Earth

    Le downtwon de Yangon : stands de rue et gargotes alléchantes, maisons de thé animées, marchés colorés…ce quartier est en perpétuel effervescence. On y vient pour son joyeux melting-pot et l’énergie bouillonnante qui y règne.
    Dala, un quartier périphérique de Yangon et ses Bamboo Villages aidés par l’Unicef.
    Sagaing , au bord de l’Ayeryrwady, la deuxième des capitales royales birmanes est clairsemée de pagodes scintillantes. Mais c’est surtout pour ses petits faubourgs charmants et l’hospitalité de ses habitants que l’on en garde un souvenir impérissable.
    Pont U-Bein, le plus pont en teck au monde. Un spectacle saisissant au coucher de soleil lorsque le ciel se pare de son habit rouge vif ou à l’aube pour le défilé matinal des moines ou le joyeux passage des enfants qui se rendent à l’école.
    Rocher d’Or Kyaitkhyo , un haut lieu de pèlerinage – notre Lourdes Birman-. Ami du bling-bling, vos mirettes vont en prendre pour leur grade. Ce rocher de 6m, posé en équilibre à 1200m d’altitude, est recouvert de milliers de feuilles d’or. Nul ne peut être insensible à la ferveur qui y règne. Par contre, pas touche au rocher pour les femmes ! Et même si ce site a les parfaits atouts de l’attrape-touriste, il est intéressant d’y faire un tour.

    Pour être totalement paré à explorer cette étonnante contrée, le Guide de survie en Birmanie vous épaulera dans toutes vos découvertes !


    Partagez
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    No Comments

    Post A Comment