Portrait danse apsara, symbole khmere, Cambodge - The Report Earth

Danse Apsara, au cœur de l’identité Khmère

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médiatrices entre le ciel et la terre, les danseuses Apsara, célèbres pour leur beauté intemporelle, sont toujours au cœur de la culture Khmère.

Danse Apsara, culture tradition Khmere The Report Earth

Esprits féminins

Autrefois, exclusivement réservée aux rois khmers et à leurs cours, cette danse trouverait pourtant son origine en Inde. Selon la mythologie bouddhiste et hindouiste, les apsaras seraient des esprits féminins, des nymphes nées du barattage de l’océan de lait à l’origine de l’univers. Selon la légende, les apsaras émergeraient des eaux pour séduire les hommes: ceux qui parviennent à les repousser deviennent fous, tandis que ceux qui les acceptent comme maîtresse ou comme épouse gagnent alors l’immortalité.

Danse Apsara, symbole culture khmere, The Report Earth

Symbole de la culture Khmère

Véritable symbole de la culture Khmère, elles recouvrent les murs de la mythique cité d’Angkor, toutes différentes, toutes élégantes. On en compte plus de 2000 dans le seul temple d’Angkor Vat. D’après une vieille coutume, il est considéré comme un devoir religieux de caresser les statues en passant.
Interdites et sévèrement réprimées sous la sanglante période de Pol Pot (90% des danseuses et des musiciens ont été massacré ou enfermé dans des camps), les danses Apasaras connaissent aujourd’hui une popularité de plus en plus vive. Depuis 1980, les rares survivants s’appliquent à faire renaître cette danse sacrée, forme la plus sensuelle de la vénération des ancêtres et des dieux.

Danse Apsara, murs Angkor, The Report Earth

Mouvements et sentiments

Vêtues d’habits brodés de fils d’or et parées de bijoux et tiares étincelantes, ces danseuses célestes, ensorcellent par leur sourire énigmatique et leur déhanchement sensuel. Leurs mains dansent avec une insolente facilité, leurs mouvements, d’une grâce inconcevable, accompagnent avec sensualité les rythmes envoûtants des musiciens. Dos cambrés, mains courbées, pas synchronisés à la perfection… L’ Apsara envoûte par la douceur de ses rythmes et la grâce de ses mouvements. Fruit d’un long apprentissage qui débute dès l’enfance, cette danse millénaire raconte une histoire. Celle des étapes de la vie. Chaque geste, chaque mouvement exprime un sentiment. Symbole d’une vie insouciante, pleine de beauté et de sérénité.


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment