Isla Del Sol, sur les chemins du temps

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Perché à 3810 mètres d’altitude, le lac Titicaca est le plus haut lac navigable du monde. Partagé par l’altiplano bolivien et péruvien, c’est le vestige d’une ancienne mer intérieure. Déserté ? Loin de là !Cette tache bleu saphir abrite une kyrielle d’îles parsemées sur ces rives. Parmi elles, rayonne l’Isla del Sol, authentique berceau de la culture inca.

Isla del Sol, Titicaca, Bolivie - The Report Earth

Relief et altitude

Sur le bateau qui nous amène sur l’île, on s’offre une bouffée d’air frais, au milieu de cette immense étendue d’eau turquoise, avec pour toile de fond l’élégante silhouette de la Cordillère des Andes. Au loin, se dessinent peu à peu les vallons escarpés et crêtes pelées de l’«Ile du Soleil». Perdue au nord de la presqu’île de Copacabana, l’Isla del Sol, avec ses 14km2, est la plus grande île du lac Titicaca. Plus de deux heures de bateau sont nécessaires avant d’y accoster : reste à choisir si l’on aborde l’île par le Nord, ou par le Sud dans la communauté Yumani. Là deux colossales statues datant de l’époque inca accueillent les touristes fébriles et les locaux toujours lestés de marchandises. Les sacs solidement harnachés, les routards plein d’entrain se lancent à l’assaut de cet escalier antique. Entrain qui laissera rapidement place au désespoir : certes, grimper un escalier peut sembler facile mais avec une altitude avoisinant les 4000 m, respirer devient vite un vrai calvaire !

Isla del Sol, Titicaca, Bolivie - The Report Earth

Paisible torpeur

Ici et là,  les cholitas (bolivienne de l’altiplano portant la tenue traditionnelle des Indiennes Aymaras) se baladent métier à tisser en main. La plus grande partie de l’île est peuplée d’indiens d’origine quechua et ayamara, lesquels vivent essentiellement de l’agriculture, de la pêche, de l’artisanat mais aussi du tourisme. La côte sud de l’île se découvre lors d’une ballade le long des eucalyptus et leur délicieuse odeur d’encens, bordés de cultures en terrasses aménagées par les anciens peuples amérindiens. Sur les hauteurs de ce village pittoresque, en pleine réflexion sur cette civilisation andine, on fait halte pour s’offrir un bain de soleil. Le temps semble figé. Regarder, prendre son temps, observer le va-et-vient des locaux : le vrai farniente…à 3800m d’altitude !
Les bergères et leurs moutons s’enfoncent dans ces plaines arides, les hommes avancent d’un pas décidé, leurs lamas en laisse, vers ces reliefs accidentés. Ici une femme qui file la laine dans un champ, là des grands-pères transportant leurs marchandises à dos de mule. La nuit tombe rapidement sur l’Isla del Sol, et c’est bercés par cette paisible torpeur que l’on rejoint le village… à la lueur des lampes torches ! Ici pas d’électricité, on vit au rythme du soleil ! C’est d’ailleurs un soleil de plomb qui fait office de réveil pour tous aux aurores. Les pêcheurs eux, sont déjà d’attaque et font les aller-retours sur l’ile, jusqu’à la partie nord, dans la communauté de Challapampa.

Isla del Sol, Titicaca, Bolivie - The Report Earth

Civilisation andine

Là, c’est l’assaut du sentier des Crêtes, modestement appelé « Route sacrée de l’éternité du Soleil » qui attends les marcheurs chevronnés… Le sol est rocailleux et sec, avec des bouquets d’herbes parsemées ; les arbres touffus contrastent avec l’aridité ambiante. Sur 7km, on traverse l’île par ce chemin pierreux, ponctué de charmantes criques d’un bleu profond et de vestiges surannés. Pas moins de 80 ruines hantent les lieux, muettes et émoussées. La plupart d’entre elles datent de la période Inca vers le XV siècle après J.-C. Après avoir traversé des dizaines de champs, on rejoint ainsi un modeste ensemble de vestiges incas.
A 45min de marche de Challapampa, près de la pointe nord de l’île, les ruines de Chinkana se dressent timidement, à flanc de colline. Un dédale de murets de vieilles pierres, une table sacrificielle… Le mythe raconte que c’est ici que naquit le dieu créateur Viracocha, c’est sur cette ile que seraient donc mystérieusement apparus le 1er homme et la 1ère femme incas. Selon les légendes, l’Isla del Sol aurait ainsi été le berceau de l’empire inca, avant qu’il ne migre vers Cuzco.

Isla del Sol, Titicaca, Bolivie - The Report Earth

On longe ensuite le littoral tout en s’élevant vers les hauteurs, surplombant les criques désertes bordées de sable blanc. Du sentier qui parcourt les crêtes, on profite d’une vue incroyable sur cette immense étendue d’un bleu profond et la cordillère Royale qui semble émerger des eaux comme par magie.
Sur les eaux paisibles du lac Titicaca, il n’y a pas que l’altitude qui nous aura coupé le souffle…


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment