Apsara, Que faire Siem Reap - The Report Earth

Que faire à Siem Reap ?

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

A 300km au nord-ouest de Phnom Penh, Siem Reap, base arrière de la célèbre cité d’Angkor, connaît aujourd’hui un boom touristique incroyable. Et ô combien sommes-nous à nous lancer sur les traces de la civilisation angkorienne ! Pourtant, aussi magiques et impressionnants soient-ils, les temples ont en eu plus d’un à l’usure. Sous la chaleur accablante, inconditionnels passionnés d’histoire ou d’archéologie ou simples curieux, se décomposent parfois lentement à force de crapahuter dans ce dédale de pierres anciennes. Alors pour éviter l’impression de redondance et le Temple Out – overdose de pierre ! -, il faut parfois faire des pauses et regarder ailleurs, là où le cailloux n’est pas. Cela tombe bien, Siem Reap a tout ce qu’il faut en réserve pour VOUS satisfaire. Aux abords du lac Tonle Sep, la ville, traversée du nord au sud par une rivière, dispose aussi de formidables autres endroits à découvrir et offre de nombreuses activités qui rendront votre séjour mémorable.

• Flâner et se perdre en vélo

Flâner, Que faire Siem Reap - The Report Earth.

Sur la rive gauche, de nombreuses pagodes jalonnent la rivière. En meilleur état que celles de Phnom Penh, elles ont su conserver un charme désuet, avec leur façades colorées et front de bois ajourés. Et qu’il est enrichissant de se perdre dans les différents quartiers de Siem Reap. Serpenter les petites ruelles du centre, flânez le long de la rivière… Comme les chauffeurs de tuk tuk étendus dans leurs hamacs, sourires béats, on prend le temps de se prélasser. Et de se laisser porter par l’animation de la ville. Plus loin, on se confronte à une réalité moins reluisante, mais cruciale : celle d’un pays où pauvreté touche une majeur partie de la population. Il est important de se rappeler que derrière tout le confort qui s’offrent aux visiteurs de Siem Reap, ce luxe reste superficiel.

• Découvrir l’artisanat cambodgien

Artisanat cambodge, Que faire Siem Reap - The Report Earth

Longtemps réputé pour ses talents en matière d’artisanat, le pays, après des décennies de guerre, a littéralement perdu les savoir faire qui faisaient sa gloire. C’est grâce à la naissance de projets de formations et la venue d’artistes et artisans étrangers que Siem Reap a pu retrouver sa valeur artistique. La ville regorge aujourd’hui d’ateliers où sont confectionnés des produits de très haute qualité, réalisés suivant des techniques ancestrales remises au goût du jour. L’occasion de découvrir les secrets de ce splendide artisanat lors de visites souvent passionnantes. Coup de cœur pour les Artisans d’Angkor, un chantier-école formant des jeunes ruraux aux métiers de la taille de la pierre, du bois, laque, dorure, tissage, etc. Possibilité également de visiter leur ferme-boutique de soie Angkor Silk Farm, et de découvrir toutes les étapes de la production, depuis l’élevage des vers à soie jusqu’au tissage. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir comment est fabriquée notre écharpe fétiche !

• Assister à un spectacle traditionnel

Costumes scintillants, rythmes entrainants, enchainement élégants… Les arts du spectacle font partie intégrante de la culture cambodgienne, et il serait dommage de passer à côté d’un de ces spectacles traditionnels. Danse Apsara, danse masquée, théâtre d’ombres, danse folklorique… les cambodgiens ne manquent ni d’imagination, ni de talent !

Aller voir un spectacle d’Apsara

Apsara, Que faire Siem Reap - The Report Earth

Médiatrices entre le ciel et la terre, les danseuses Apsara, célèbres pour leur beauté intemporelles, sont toujours au cœur de la culture Khmer. Parées de somptueux costumes et coiffes, leurs mains dansent avec une insolente facilitée d’apparence, leurs mouvements, d’une grâce inconcevable, accompagnent avec sensualité les rythmes envoûtants des musiciens. Des spectacles-diners existent dans de nombreux restaurants, et même des démonstrations gratuites au Temple Club (dès 19h30, Pub St). Ces shows sont souvent dépourvus d’explications quant l’histoire de cette danse historique, mais le spectacle mérite vraiment le coup d’œil ! Pour la magie du moment…

Découvrir la magie du cirque du Phare

Cirque Phare, Que faire Siem Reap - The Report Earth

Quand la tradition khmère rencontre les arts du cirque, ça donne un merveilleux résultat : le Phare, le « Cirque du Cambodge », mis en place par l’association non gouvernementale « Phare Tonleu Selpat » qui signifie « la luminosité des arts ». Théâtre, danse, musique, acrobaties, jonglage se mêlent en d’originales chorégraphies, alliant harmonieusement tradition et modernité. Ça saute, ça vole, ça s’illumine, ça danse… L’énergie et le talent déployé par ces artistes incroyablement créatifs laissent pantois et ramènent petits et grands dans un même monde. Celui de la magie et du rêve.

• Prendre un cours de boxe khmer

Boxe khmer,Que faire Siem Reap - The Report Earth

Après être longtemps resté aux oubliettes après les années Khmer, cet art martial connaît ces dernières années un regain d’intérêt chez les Cambodgiens, qui se retrouvent souvent le weekend autour d’une bière pour regarder les matchs à la télévision. Et si Phnom Penh reste le centre historique de la boxe khmer, il existe quelques clubs à Siem Reap pour s’entrainer, et découvrir cette tradition cambodgienne. Alors on enfile ses gants en cuir, on fait travailler sa souplesse et son agilité, et ne reste plus qu’à jouer des pieds et des mains! Une véritable institution dans le pays, que tout sportif (même du dimanche) se doit d’essayer !
Pour allier tradition et modernité, direction l’Angkor Fight Club, tenu par le très sympathique Nich!

• Devenir végétarien au Grand Marché

Vieux marché, Que faire Siem Reap - The Report Earth

Marché couvert important pour toute la région. Des centaines de stand où l’on trouve de tout. Entre les crevettes séchées, les poissons encore frétillants achevés en live à la machette, la viande odorante et ses trainées de sang, ou les panières de sauterelles grouillantes, il faut avoir l’estomac bien accroché. On en deviendrait presque végétarien !

• Faire la fête à Pub Street

Fête Pub Street, Boxe khmer,Que faire Siem Reap - The Report Earth

Il résonne ici comme un parfum de la célèbre Kao San Road de Bangkok, les teenagers ivres saouls et la foule ingérable en moins. Plus tranquille que sa voisine thaïlandaise, la rue centrale ne manque pourtant pas d’animation : on passe d’un bar à l’autre, ajustant ses dandinements aux rythmes des basses, sirotant cocktails exotiques et bières locales. Plus tôt, familles et backpackers s’y promènent dans la douce tiédeur des nuits cambodgiennes, flânant entre les stands de jus de fruits frais et vendeurs de pancakes. A une heure plus avancée, les uns font tomber la chemise pendant que les autres se déhanchent au milieu d’une joyeuse foule de cambodgiens, touristes et expatriés !

Marché de nuit

Marché de nuit, Que faire Siem Reap - The Report Earth.

A la tombée de la nuit jusqu’à minuit, une nouvelle partie de la ville s’éveille… l’heure pour chacun de sortir flâner et faire du shopping ! Créé en 2007, le Night Market de Siem Reap a été le premier marché de nuit ouvert au Cambodge. Boutique d’artisanat, de textiles et autres accessoires traditionnels cambodgiens… Ici, on trouve de tout. Evidemment, le coin est très touristique, il est donc plus que conseillé de négocier. Et fermement !

• Prendre soin de soi

Massage, Que faire Siem Reap - The Report Earth

Lever aux aurores, marche sous un soleil de plomb, accumulation de temples, courses effrénées en tuk tuk… Les journées à Angkor sont souvent éreintantes ! Alors, il est temps de mettre chaussures de trek et sacs à dos surchargés de côté et de s’offrir un véritable moment détente. Hop, on file se faire cocooner dans un des nombreux salons de massage et autres Spa de Siem Reap. L’occasion de tester le massage traditionnel Khmer !

• Se rafraîchir sous les cascades de Phnom Kulen

Cascade Phnom Kulen, Que faire Siem Reap - The Report Earth

Particulièrement agréable durant les grandes chaleurs, une virée vers la montagne de Phnom Kulen permet de découvrir une partie du site d’Angkor très différente du reste des temples, mais tout aussi importante pour les Cambodgiens. Berceau de la civilisation angkorienne, c’est un des lieux les plus sacrés du Cambodge pour le peuple khmer. Après avoir admiré la somptueuse pagode, son bouddha couché et quelques ruines anciennes, après avoir flâné le long de la rivière de Kulen et ses sculptures phalliques, on fait tomber la chemise et on file piquer une tête dans la cascade ! Un bain revigorant bien mérité !

• Faire ses emplettes au vieux marché (Psaar Chas)

Vieux marché, Que faire Siem Reap - The Report Earth

Il est temps de faire ses emplettes et bourrer son sac déjà plein à craquer de souvenirs. Papi, Mamie, tonton, Jules etc… tout le monde aura droit à son cadeau made in Cambodia. Jolies peintures, marionnettes de cuir, sculptures sur bois, kramas…Attention toutefois aux arnaques, notamment sur le « poivre de Kampot », directement arrivé… du Vietnam ! Ou encore ces mignonnes « boites en argent », fabriquées en tôle étamée. Du matin au soir, animation garantie dans le quartier ; à l’intérieur stands de fruits, légumes et victuailles.


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment