Cérémonie bouddhiste moine enfant Shinbyu, Sagaing, Birmanie - The Report Earth

Sagaing, jour de cérémonie du Shinbyu

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On se rend généralement à Sagaing, à 20 km au sud-ouest de Mandalay, pour sa fameuse colline émaillée de stupas, pagodes et monastères. Heureux hasard, ce jour là, est un jour de fête.

Cérémonie bouddhiste moine enfant Shinbyu, Sagaing, Birmanie - The Report Earth

Une date capitale pour des centaines de villageois qui célèbrent le « Shinbyu », une cérémonie de la plus haute importance pour les bouddhistes birmans. Avant l’âge de 20 ans, presque tous les garçons – et certaines filles – prennent part à cette «cérémonie de noviciats», un événement de bon augure qui leur apporte mérite et prestige ainsi qu’à leur famille, et donne l’occasion d’une grande fête au village. Pour l’occasion, les jeunes enfants, vêtus de d’habits princiers en satin, maquillés et parés de bijoux défilent dans le village sur des chars à bœufs ou chevaux, eux aussi chamarrés d’ornementations scintillantes.

Cérémonie bouddhiste moine enfant Shinbyu, Sagaing, Birmanie - The Report Earth

Plus tard, ces futurs moines se délestent de leurs habits de lumière, pour symboliser l’abandon de son statut de prince par Bouddha. L’heure pour nous, de faire plus ample connaissance avec cette grande famille et découvrir leur lieu de vie, en attendant la suite des évènements. En Birmanie, ces rites religieux riment bien souvent avec extravagance et on ne lésine pas sur les moyens pour faire de cette étape un jour inoubliable. La procession se dirige donc vers un monastère et la réception prend alors des allures de fête ! Grand repas au village, musiciens, danseurs… C’est un des évènements les plus joyeux de la culture bouddhiste en Birmanie. Le lendemain, entourés de donateurs et de leurs parents, les enfants se font raser la tête par un moine, tandis que les parents recueillent leurs cheveux dans un bout de tissu blanc. Le novice revêt alors sa robe safran (rose pour les filles) et fait vœu des 10 préceptes (ne pas tuer, ne pas mentir, ne pas voler, ne pas avoir de convoitise, d’animosité …). Les cérémonies de noviciats durent trois jours et sont organisées une fois par an. A chaque ville son « Shinbyu », et à chaque fois un moment très fort dans la vie de ces familles bouddhistes. Ces enfants pourront alors entrer au monastère comme « samanera » (novice).

Cérémonie bouddhiste moine enfant Shinbyu, Sagaing, Birmanie - The Report Earth

Assister à l’une de ces cérémonies est une occasion de prendre part à l’un des moments les plus précieux des Birmans bouddhistes. Un moment de partage exceptionnel ! On dit souvent que le voyage est fait de rencontres: il y a les rencontres qui étonnent, celles qui font rire, qui font sourire… Et puis il y a ces Rencontres. Celles qui rappellent que l’Homme est fait pour s’entendre et partager un bout de soi, au delà des différences de culture, d’éducation, des barrières de la langue… Celles qui confirment qu’ouverture d’esprit et confiance en l’Homme sont des valeurs qu’il faut cultiver au quotidien.

Cérémonie bouddhiste moine enfant Shinbyu, Sagaing, Birmanie - The Report Earth


Envie d’en savoir plus ?


Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
No Comments

Post A Comment